93 - Seine-Saint-Denis

Adresse aux élus de Seine-Saint-Denis Campagne "Régularisez nos élèves sans papiers"

Adresse aux élus de Seine-Saint-Denis

madame, monsieur,

Deux ans après l’appel signé par 80 élus du département de Seine-Saint-Denis, condamnant les inégalités d’accès au service public produites par la dématérialisation des procédures mise en œuvre par la préfecture et la limitation drastique du nombre de rendez-vous proposés, les conséquences restent dramatiques pour les usagers et notamment pour tous les étrangers qui ont besoin de faire régulariser leur situation administrative.

Une inquiétude particulière concerne les jeunes étrangers scolarisés qui ont atteint leur majorité et qui sont gravement pénalisés par cette situation :
• la loi leur impose de solliciter leur régularisation dans leur 18ème année, mais voilà des mois qu’ils ne peuvent accéder à un rendez-vous pour déposer leur dossier ;
• certaine poursuites d’études, notamment par la voie de l’apprentissage, ou à l’université, ou encore l’insertion professionnelle après la réussite d’un diplôme nécessitent un titre de séjour, mais voilà des mois qu’on les prive de ces possibilités.

En juin 2020 plus de 800 enseignants et personnels de l’Education nationale de Seine-Saint-Denis signaient une tribune parue dans Libération(1) pour dénoncer cette situation aggravée par la crise sanitaire et réclamer la mise en œuvre d’une procédure adaptée. Malgré les échos médiatiques, la préfecture refuse toujours de dialoguer et de changer ses pratiques. Ce silence est terrible pour les centaines de jeunes qui attendent toujours de sortir d’une situation irrégulière qui leur est imposée. 

Ces signataires, les associations qui les soutiennent, ne se résignent pas à les voir ainsi privés d’avenir. Une mobilisation large, dans chaque lycée, avec une participation active des jeunes, des personnels, mais aussi des parents et des élus, peut être une chance pour que ces élèves puissent voir enfin le bout du calvaire.

Accès à un rendez-vous rapide de dépôt de dossier pour tous,
Régularisation de tous les jeunes majeurs étrangers scolarisés
Rendons leur un avenir !

Aussi, nous vous proposons

* de participer, en tant qu’élu, aux initiatives organisées par les jeunes eux-mêmes, le jeudi 15 octobre dans et devant chaque lycée, et notamment ceux de votre ville ou circonscription, pour interpeller le recteur de l’académie de Créteil.
Dans le cadre d’une action coordonnée, nous appelons en effet les personnels, parents et lycéens à exprimer notre exigence commune par une initiative originale et festive (photo de groupe, pancarte, chanson, etc) qui puisse être relayée sur les réseaux sociaux et dans la presse. Ainsi le rectorat ne pourra pas feindre d’ignorer le problème de ces élèves et leur refuser son appui en direction du préfet.

* de nous rejoindre à 18 h 30 pour un rassemblement devant la préfecture, dans le respect des gestes barrières, mais avec votre écharpe (sous réserve d’autorisation).

* de vous adresser par courrier au préfet et au Ministre de l’Intérieur et de l’Immigration pour relayer cette action et nos revendications si possible avant le 1er novembre 2020. (La premier volet de cette adresse peut vous servir de base).

L’investissement scolaire de ces jeunes, leur volonté de réussite, le travail quotidien des personnels de l’Education nationale à leurs côtés, les potentialités qu’ils représentent pour notre société, tout cela ne peut être perdu. Avec votre aide et la mobilisation de tous, la solidarité et le bon sens peuvent changer la donne !

Le Collectif « Régularisez les lycéens étrangers » (2)
(1) : https://www.liberation.fr/debats/2020/06/17/eleves-sans-papiers-de-seine-saint-denis-rendonsleur-l-avenir-possible_1791440

(2) : Le Collectif s’est constitué sur la base de la tribune parue sur le site du journal Libération, avec le soutien de
ADJIE, ASMIE, Collectif inter associatif 93 du Livre Noir (ASTI 93 - Collectif de Livry-Gargan - Coopérative des Idées 93 - Fédération des centres sociaux 93 – Femmes solidaires 93 - Francas 93 - - La Cimade 93 - Ligue des droits de l’Homme 93 - Maison des Femmes Thérèse Clerc - MRAP 93 - Réseau Education Sans Frontières 93 - Secours catholique 93 - Syndicat SUD Conseil Départemental 93 – UD CGT 93 – UD Solidaires 93 ) - CCFD-Terre solidaire 93 et les syndicats de l’Education nationale (CGT Educ’action 93 - FSU 93 – Sgen-CFDT 93 – Sud Education 93).