51 - Marne

Monsieur le Préfet de l’Aisne, laissez Maurice vivre et travailler ici en France ! (Pétition)

Mise à jour :
Un vol est programmé pour Maurice le 3 juillet prochain à 15h. Depuis, il ne mange plus, ne dort plus et angoisse terriblement. Quelle torture que la rétention dans ces circonstances pour un jeune de 20 ans !

Il faut témoigner d’un soutien sans faille à ce jeune formé et volontaire pour travailler qui, arrivé en France à 15 ans, n’a plus aucun lien avec son pays.

Merci de partager, de solliciter des appuis, d’écrire et de vous manifester pour que nous fassions ensemble triompher la fraternité contre l’exclusion ! C’est le moment, ce soir et dans les jours qui viennent.

Né en 2002, Maurice est arrivé en France à l’âge de 15 ans en 2016, suite à des problèmes familiaux et un dangereux voyage. Il a d’abord vécu le parcours du combattant du Mineur Non Accompagné. Reconnu mineur à Epinal, il est réévalué majeur dans la Marne. Quel étonnement que l’ordonnance de placement provisoire du Procureur d’Epinal soit annulée par le rejet de celui de la Marne ! Il ne fait aucun doute pour celles et ceux qui le connaissent que Maurice est mineur, ses réactions et ses bêtises même sont celles d’un enfant. Sans statut, Maurice ne peut pas rester livré à lui-même, des bénévoles de l’association La Boussole prennent le relais dans l’Aisne.

Maurice commence un apprentissage dans un restaurant en septembre 2019. Il est autonome, paye son loyer, joue au foot avec les amis français du quartier. Il apprend très vite et se montre volontaire. Très vite, il devient chef de cuisine, le patron lui fait confiance et le laisse gérer le restaurant. Responsable, rigoureux et passionné, Maurice a trouvé sa voie. Il aura 20 ans le 1er juin et il garde des étoiles d’enfance au fond des yeux : « Je sais très bien faire les gâteaux d’anniversaire ! ». Il travaille successivement à Saint Quentin, à Compiègne puis à Amiens.

Il est d’ailleurs à Amiens en juillet 2021 au moment où le Préfet de l’Aisne décide de lui délivrer une Obligation de Quitter le Territoire en réponse à sa demande de régularisation. Maurice qui n’a pas reçu le courrier, laisse malheureusement passer le délai du recours.
Placé en mai dernier en rétention au CRA de Vincennes suite à un contrôle d’identité, Maurice est maintenant menacé d’une expulsion imminente vers la Guinée Conakry où il n’a plus de famille après le décès de sa mère et de sa sœur aînée en 2020 et 2021. Maurice voudrait continuer en France son travail dans la restauration et peut-être ouvrir son propre restaurant de cuisine du monde : « Je veux mélanger les cuisines africaine, asiatique, française ! ». Il a envie de devenir français, et comme tous les jeunes de son âge, de passer le permis, d’acheter une maison, de se marier et de faire sa vie ici dans le pays qu’il a choisi et où il se bat depuis 5 ans pour avoir le droit de rester.

Nous vous saurions gré, Monsieur le Préfet, d’annuler l’OQTF de Maurice et de lui donner la possibilité de poursuivre ici et parmi nous qui l’accompagnons depuis de longues années, son parcours d’intégration.
— -

Pétition à signer sur change.org
https://www.change.org/p/monsieur-le-pr%C3%A9fet-de-l-aisne-laissez-maurice-vivre-et-travailler-ici-en-france