13 - Bouches-du-Rhône

Non à l’expulsion de Flakrim

Nous, enseignants, personnels et élèves du lycée Ampère de Marseille nous opposons à l’expulsion de notre élève Flakrim et réclamons la levée de l’Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) qui a été prononcée à son encontre.

Flakrim Maliqi, son père et sa mère, sont arrivés en France en avril 2018 afin que cette dernière, gravement malade, puisse être soignée dans de bonnes conditions.
Pour cela, Flakrim, qui parle quatre langues, a renoncé à passer son baccalauréat au Kosovo, à quelques semaines de l’échéance et à une bourse qui lui aurait permis de poursuivre ses études en informatique en Autriche.

Le jeune Flakrim a bénéficié de deux mois de scolarisation FLE dans la classe APA de La Viste mais étant donné son niveau d’études, il a rapidement intégré la classe de 1ère Baccalauréat Professionnel Systèmes Numériques du LP Ampère, en mars 2019, à l’issue d’une passerelle.
Il est actuellement scolarisé en Terminale avec de très bons résultats dans toutes les matières, il fait preuve d’assiduité et d’un très grand sérieux. Il est parfaitement intégré dans sa formation et est apprécié par toute la communauté éducative.

Nous demandons donc la levée de l’OQTF afin que Flakrim poursuive ses études, obtienne son baccalauréat et puisse accompagner sa mère dans son parcours de soin.

Le comité de soutien RESF du Lycée professionnel Ampère