75 - Paris

Pétition pour la régularisation de Houda et Samir Makhlouf.

Nous demandons la régularisation de Houda Makhlouf (née Medjellek) et de son mari Samir Makhlouf.

La Famille Makhlouf est arrivée en France en mars 2018 pour que leur garçon, Zineddine, atteint d’un trouble autistique avec retard mental soit mieux pris en charge qu’en Algérie. Depuis octobre 2019, l’enfant est accueilli dans un institut médico-éducatif toute la semaine et rejoint sa famille pour le week-end.
La pédopsychiatre qui suit Zineddine dans le service de psychiatrie infantile du centre hospitalier Delafontaine à Saint-Denis atteste :
« Cette prise en charge a permis à Zineddine de faire des progrès importants, tant en termes de communication, de comportement et sur le plan cognitif. Afin de poursuivre ces progrès, Zineddine a besoin de soins et de la stabilité que lui apporte cet établissement. Un retour dans son pays et une rupture de soins entraîneraient très probablement une régression de son état de santé. Je considère une telle mesure comme incompatible avec son état psychiatrique. »
Par ailleurs, les deux petites sœurs de Zineddine sont scolarisées à l’école de la rue des Bauches, Iline en grande section de maternelle et Loudjeyn en CE1. Mohamed Yacine est né, quant à lui à Saint-Cloud, quelques jours avant le premier confinement de mars 2020.

Monsieur et madame Makhlouf se sont vu notifier une obligation de quitter le territoire à la suite de leur deuxième demande de régularisation en juin 2021.

Nous demandons l’annulation de ces OQTF et la délivrance d’un titre de séjour VPF pour la famille.
Zineddine doit continuer à être bien pris en charge et ne peut être séparé de sa famille, Iline et Loudjeyn doivent poursuivre leur scolarité en France.